assurance de prêt immobilier maladie
Assurance de prêt

Les particularités de l’assurance prêt immobilier en cas de maladie !

Le 3 octobre 2017 par Antoine Renaudineau

Si vous êtes atteint d’une maladie et que vous souhaitez souscrire un prêt immobilier il se peut que certaines banques vous refusent votre prêt. Découvrez ci-dessous les solutions qui s’offrent à vous !

Vous le savez certainement : l’assurance, lorsque vous contractez un prêt immobilier, est obligatoire. Plusieurs solutions s’offrent à vous puisque depuis 2010 et la loi Lagarde, vous n’êtes plus dans l’obligation d’assurer votre prêt via l’assurance de l’organisme prêteur. Vous pouvez donc souscrire à ce que l’on appelle une assurance de délégation.

Cette disposition prend toute son importance quand la personne bénéficiant du prêt est atteinte d’une maladie. En effet, le sujet revient souvent dans l’actualité : assurance de prêt immobilier et maladie ne sont pas toujours simples à faire cohabiter.

A travers cet article, nous allons vous expliquer les différentes solutions si vous vous trouvez dans cette situation.

Les différentes ALD (Affections de longue durée)

La sécurité sociale a défini 3 listes regroupant les ALD. Elles sont réparties de la manière suivante :

  • ALD 30 : 30 maladies graves dont le traitement est long et coûteux.
  • ALD 31 : Ici, ce sont des ALD hors liste. Leurs traitements sont de 6 mois ou plus.
  • ALD 32 : Plusieurs affections entrainant un état pathologique invalidant.

 

La liste des affections de longue durée est disponible sur le site de l’assurance maladie.

 

Pourquoi est-ce plus compliqué de trouver un prêt quand nous sommes atteints d’une ALD ?

Quand nous sommes malades, ce n’est pas le prêt qui est le plus compliqué à obtenir mais bien son assurance. En effet de par votre situation médicale, le risque d’invalidité ou de décès augmente, ce qui peut freiner les banques.

Quelles sont les conséquences sur mon prêt ?

Si vous souffrez d’une maladie, un prêt peut tout de même vous être accordé avec certaines modifications.

3 situations différentes sont possibles :

  • L’exclusion : Ce cas est fréquent. Votre assureur va vous suivre pour votre crédit mais en excluant certaines garanties. Prenons l’exemple d’une personne travaillant dans le bâtiment et ayant eu à plusieurs reprises des arrêts de travail pour des maux de dos. Son contrat d’assurance de prêt immobilier pourra ne pas prendre en compte la couverture des jours d’ITT (Incapacité temporaire de travail) pour ce problème.
  • La surprime : Ici, l’assureur accepte votre dossier mais estime que le risque est grand et que vous devrez payer un supplément. Dans certain cas, l’assureur appliquera une exclusion adossée à une surprime.
  • Le refus : Ici, c’est la situation la plus problématique… mais pas définitive ! Il existe encore certaines possibilités. Elles sont développées ci-dessous.

 

Mon assureur refuse mon dossier… Que faire ?

Votre dossier est refusé ? Pas de panique ! En effet, votre dossier ne sera pas analysé de la même manière chez tous les assureurs. Crédit Immobilier Direct est à votre disposition afin de vous aider dans votre démarche en trouvant pour vous le contrat adapté à votre situation !

 

La solution AERAS

AERAS signifie : S’assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé.

Cette convention existe depuis le 7 janvier 2007 et regroupe différents acteurs comme :

  • Les associations de malades et de consommateurs
  • Les pouvoirs publics
  • Les fédérations professionnelles de la banque, de l’assurance et de la mutualité

 

Cette convention permet notamment d’aider des personnes ayant été victimes de problèmes de santé à souscrire un prêt immobilier.

La convention permet de bénéficier d’un prêt sans remplir le questionnaire de santé.

Il y a cependant 3 conditions à respecter dans le cadre d’un prêt immobilier :

  • La durée du crédit ne doit pas dépasser 4 ans
  • Etre âgé(e) de 50 ans maximum
  • Le montant de l’emprunt doit être de 320 000 € maximum

 

Avec ce dispositif, les établissements bancaires s’engagent à vous donner une réponse dans les 5 jours mais aussi à justifier tout refus.

Des questions sur le dispositif AERAS ou sur votre projet d’assurance de prêt ? Déposez dès à présent gratuitement et sans engagement votre demande d’étude par un conseiller Crédit Immobilier Direct !

accedez au formulaire