Crédit immobilier

Rentrée d’argent : épargner ou rembourser votre prêt immo ?

Le 24 septembre 2015 par Julie Renard

Bonne nouvelle : vous venez de recevoir une importante somme d’argent ! Mais savez-vous comment vous allez la mettre à profit ? Si vous êtes emprunteur, un remboursement anticipé de votre prêt peut être une solution source d’économies. Quels avantages comparé à l’épargne ?

Remboursement anticipé total ou partiel ?

Une rentrée d’argent donne généralement lieu à un remboursement partiel, à moins que celle-ci soit suffisamment importante pour couvrir l’ensemble du capital restant dû. Dans ce cas, nous parlerons de remboursement total. Bien entendu, cette éventualité reste rare dans le cadre d’un jeune prêt immobilier étant donné les sommes empruntées.

À l’inverse, plus un prêt est ancien, moins il reste de capital dû et d’intérêts ; une rentrée d’argent a donc plus de chance de donner lieu à un remboursement total.

Les situations typiques amenant à un remboursement total sont…

  • La vente du bien immobilier
  • La renégociation du taux d’intérêt avec rachat du crédit par une autre banque

 

Pour un remboursement partiel, il s’agit principalement de…

  • La rentrée d’argent
  • La sollicitation de l’épargne actuelle

Des frais d’indemnités adaptés

Avez-vous évoqué les frais de remboursement anticipé à la signature de votre prêt ? La plupart du temps, la banque vous fera payer ces frais.

Mais pas d’inquiétude : ceux-ci sont négociables et certaines situations font que ces frais ne s’appliquent pas, à savoir…

  • Vente du bien immobilier suite à un changement du lieu d’activité professionnelle de l’emprunteur ou de son conjoint
  • Licenciement de l’emprunteur
  • Décès de l’emprunteur ou de son conjoint

 

Mais de quels frais parlons-nous ? Ils sont plafonnés à 3 % du capital restant dû et correspondent à six mois d’intérêts sur la somme remboursée. Ce plafonnage vous permet de payer des frais de remboursement anticipé ajustés à l’avancement de votre prêt : plus vous êtes proche des dernières mensualités, moins vous paierez de frais.

Pour quelles économies ?

Rassurez-vous : malgré ces frais, un remboursement anticipé de votre prêt peut vous faire économiser des sommes importantes.

  1. Prenons l’exemple suivant : vous avez souscrit à un prêt de 130 000 € à un taux de 2,20 %, dont le remboursement sur 20 ans vous fait payer des mensualités de 670 €
  2. Vous avez une rentrée d’argent de 15 000 €

À ce stade, deux possibilités s’offrent à vous…

InfographieRemboursementPret

  •  Vous réduisez la durée de votre prêt sans diminuer le montant de vos mensualités. Votre emprunt sera donc réduit de 34 mois. Ceci représente une économie de 22 780 €*.
  • Vous diminuez vos mensualités sans réduire la durée de votre prêt. Vos mensualités diminueront donc de 78 €. Ceci représente une économie de 18 720 €*.

 

Cette deuxième option apparaît donc plus adaptée pour les emprunteurs cherchant avant tout à réduire le montant de leurs mensualités. Toutefois, l’économie globale est moins intéressante que celle promise par la première option.

 

L’épargne à l’épreuve

Vous le savez, les taux des comptes et livrets d’épargne n’ont pas tendance à augmenter. À première vue, se lancer dans une procédure de remboursement anticipé semble alors être la solution la plus intéressante.

Attention toutefois à bien prendre en compte l’ensemble des éléments détaillés ici avant de prendre votre décision : le montant des frais d’indemnité ainsi que le type de remboursement anticipé (total ou partiel) sont déterminants.

À noter également : la majorité des banques n’acceptent pas de remboursement anticipé si le montant alloué à cette opération n’est pas égal à au moins 10 % de celui de l’emprunt.

 

 

* Hors frais liés à l’opération