Assurance de prêt

Publié le 12 mars 2015

Souscrire une assurance de prêt avec un risque aggravé de santé

Crédit Immobilier Direct vous explique comment bénéficier de la convention AERAS pour votre assurance de prêt

La santé de l’emprunteur fait partie des éléments étudiés par les assureurs pour tout contrat d’assurance de prêt. Dans ce contexte, les personnes atteintes de graves problèmes de santé peuvent se tourner vers la convention AERAS pour trouver une solution adaptée.

Qu’est-ce que la convention AERAS ?

AERAS, ce sont les initiales pour «s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé».  A l’origine, une convention signée entre les professionnels de l’assurance et les pouvoir publics dont l’objectif est de permettre à des personnes ayant (ou ayant eu par le passé) de graves problèmes de santé, de réaliser un emprunt pour leur projet immobilier ou autre. Pour que cela soit possible, la convention permet à ces emprunteurs de souscrire une assurance de prêt plus facilement.

Les conditions pour en bénéficier

Si votre état de santé vous empêche de souscrire une assurance de prêt standard, vous êtes concerné par la convention AERAS. Pour en bénéficier, vous devez en faire la demande auprès de l’établissement de crédit ou du courtier en assurance, qui sont chargés de proposer cette convention à leurs clients concernés.

Pour bénéficier de la convention AERAS dans le cadre d’un projet immobilier, l’emprunteur doit néanmoins respecter certains critères :

  • Un emprunt global maximum de 320 000 €
  • Être âgé de moins de 70 ans le jour de l’échéance du prêt

 

Il est à noter que l’établissement de crédit a l’obligation de faciliter l’accès à l’assurance de prêt pour toutes les personnes présentant un risque aggravé de santé, et en particulier si la demande de prêt concerne l’achat d’une résidence principale. Néanmoins, en conséquence des risques plus élevés, le contrat d’assurance comprendra des surprimes ou exclusions qui impacteront logiquement le coût de votre crédit.

Les délais et recours

Dans le cas d’une demande de prêt avec la convention AERAS, le délai moyen constaté est de deux mois (selon le site officiel de la convention AERAS). Cette période inclus le traitement de la demande par l’assureur et son instruction par l’établissement bancaire. Dans le cas où la convention AERAS ne serait pas prise en compte, l’emprunteur est en droit de saisir une commission de médiation qui se chargera de trouver un accord à l’amiable entre emprunteur et assureur. En cas de refus de la part de l’assureur, vous aurez toutefois la possibilité d’obtenir un crédit si votre banque peut vous proposer des garanties alternatives à l’assurance de prêt.

Pour en savoir plus consultez le site officiel AERAS Infos