Crédit immobilier

Publié le 5 septembre 2014

5 conseils utiles pour bien renégocier votre crédit immobilier.

Renégocier votre crédit immobilier est la solution la plus avantageuse pour revitaliser votre pouvoir d’achat et créer un souffle nouveau sur le plan financier.

Renégocier un crédit immobilier est présenté comme une solution très avantageuse pour revitaliser le pouvoir d’achat et vous accorder un souffle nouveau sur le plan financier. Mais cela n’est pas systématique, car si la renégociation n’est pas adroitement menée cette solution pourrait se transformer en un cauchemar. Voici quelques conseils utiles pour vous aider à réussir votre renégociation de crédit immobilier.

1. Savoir comparer les taux d’emprunt

On parle de baisse des taux de crédits immobiliers, mais il faut comprendre de quel taux il s’agit réellement. Les taux nominaux des différentes offres de crédit des banques baissent, il est vrai. Néanmoins, la comparaison doit être faite en se basant sur le TEG. Il faut donc, demander une simulation des conditions renégociées et comparer votre TEG actuel à celui que vous supportiez pour l’ancien prêt.

2. Rechercher les offres appropriées à votre profil d’emprunteur

Les offres de crédit que l’on trouve sur marché du crédit immobilier en France, sont organisées en fonction des profils d’emprunteur. Actuellement, la tendance fait une part belle aux primo-accédant, alors qu’il y a quelques années, les secundo-accédant étaient favorisés.

3. Obtenir la durée adéquate

Les prêts contractés sur une longue durée présentent obligatoirement des TEG plus importants. Alors que la durée d’un prêt est plus grande, si le rapport entre la somme empruntée sur les revenus disponibles est plus important. Ainsi, pour trouver la durée adéquate, il faut renégocier son contrat de crédit immobilier, lorsque le rapport entre le capital restant dû et vos revenus, vous permettent d‘obtenir une durée de prêt plus courte, que celle qui restait à courir au titre de l’ancien prêt.

4. Négocier le taux d’assurance emprunteur

L’emprunteur peut désormais souscrire une assurance emprunteur en dehors de sa banque. Il peut donc utiliser cette possibilité pour demander à la banque des taux d’assurance réduit, auquel cas il irait souscrire ailleurs.

5. Réduire les pénalités de remboursement et/ou les frais de garantie

Il est tout à fait possible de négocier une réduction, voire une levée totale des pénalités de remboursement anticipé ainsi que les frais de garantie, car une renégociation de crédit immobilier, s’apparente au remboursement d’un ancien prêt qui est réalisé concomitamment avec la mise en place d’un nouveau. L’emprunteur peut proposer de ne supporter qu’une seule de ses charges.

Pour faire le point sur votre situation personnelle réalisez une simulation gratuite et sans engagements.

Crédit immobilier
Obtenez le taux le plus bas !
Et réalisez votre projet immobilier
Démarrer l’étude
Étude gratuite et sans engagement