Crédit immobilier

Publié le 26 février 2015

Le taux variable vaut-il le coup ?

Quel est le plus avantageux, le taux fixe ou variable pour un acheter son logement ? Crédit Immobilier Direct vous donne les clés pour bien choisir.

La tendance est immuable. Les Français préfèrent emprunter avec un taux fixe plutôt qu’un taux variable. Ainsi en 2014 seuls 5% des emprunteurs ont choisi un taux variable pour leur crédit immobilier.

Pourquoi opter pour un taux variable ?

Signer un crédit immobilier à taux variable c’est avoir la possibilité d’emprunter à des taux plus bas qu’avec un crédit à taux fixe. C’est aussi l’espoir de voir le marché baisser afin de bénéficier d’une diminution du coût global de son emprunt, soit en réduisant la durée de celui-ci, soit en allégeant ses mensualités, ou encore en combinant ces deux éléments. Mais il s’agit d’un pari qui a son revers : si les taux augmentent, vos mensualités suivent le même mouvement. Autre intérêt, en cas de revente le crédit à taux variable permet de négocier l’absence d’indemnité de remboursement anticipé. C’est pourquoi Crédit Immobilier Direct conseille de réserver les crédits à taux variable :

  • aux emprunts de courte durée, par exemple aux personnes qui comptent revendre leur bien à court ou moyen terme
  • aux personnes qui peuvent supporter une éventuelle hausse de leurs mensualités dans leur budget
  • aux investisseurs

Que faire en cas de hausse des taux ?

Il est toujours possible de transformer un taux variable en taux fixe, à condition que votre contrat prévoie cette liberté. Mais il faut faire attention : ce passage est irréversible et il engendre en outre des frais. Il existe par ailleurs une solution encore plus radicale en cas de très forte hausse des taux. Il s’agit de racheter son crédit via l’obtention d’un nouveau prêt à taux fixe auprès d’un autre organisme financier pour solder le premier. Là encore, il faut faire attention aux frais de remboursement anticipé. D’où l’importance de négocier l’absence de pénalité à la signature de l’offre à taux variable.

Sécuriser son prêt à taux variable

Différentes astuces permettent de limiter les risques inhérents à un prêt à taux variable. Ainsi, il est recommandé de souscrire un crédit avec une option qui permettra de changer pour un taux fixe au moment de la date anniversaire du contrat, c’est-à-dire tous les ans. Les prêts à taux capé sont une autre alternative. En encadrant les hausses et les baisses du taux, dans des limites déterminées au préalable de manière contractuelle (capé 1 ou 2), ce type de prêt limite ainsi votre risque financier .

Si vous envisagez d’opter pour un crédit à taux variable, Crédit Immobilier Direct vous propose ses conseils pour évaluer en fonction de votre profil, de votre projet, et des tendances du marché, si votre choix est le bon.

Crédit immobilier
Obtenez le taux le plus bas !
Et réalisez votre projet immobilier
Démarrer l’étude
Étude gratuite et sans engagement