Crédit immobilier

Publié le 4 février 2015

Puis-je emprunter sans apport ?

L’apport personnel est un des éléments clé de tous dossiers de prêt immobilier. Toutefois il est possible de faire sans.

Le marché de l’immobilier est aujourd’hui favorable à l’acquisition d’un bien. En effet la baisse des prix amorcée en 2011 se poursuit toujours en 2015. Les taux historiquement bas sont d’autant de bonnes conditions pour investir dans l’immobilier.

Si on peut acheter sans apport, il reste, néanmoins, un des éléments déterminants pour bénéficier des meilleurs taux.

Qu’est-ce qu’un apport personnel ?

L’apport personnel est la part d’argent disponible dont vous disposez et que vous allez utiliser pour votre  projet immobilier.

Il provient de vos économies (épargne personnelle, épargne salariale, héritage reçu, donation…) mais peut aussi provenir de la vente d’un précédent bien immobilier. D’une manière générale, les banques demandent un apport  de 10% du montant global du projet. Cet apport sert à couvrir les différents frais tels que les frais de notaires, d’agence, de garantie, de dossier…

Il représente pour les organismes bancaires un bon indicateur sur votre capacité à gérer votre budget et donc à rembourser votre prêt immobilier.

Comment se constituer un apport personnel ?

La constitution d’une épargne régulière permet de limiter un éventuel saut de charge entre votre loyer actuel et la nouvelle mensualité.

Différentes solutions permettent d’accroitre votre apport personnel :

  • Une épargne personnelle régulière sur des livrets ou des comptes plus spécifiques tels que PEL, CEL. Ces derniers permettent, sous certaines conditions, d’obtenir une prime d’état et des taux intéressants.
  • Une épargne salariale qui permet en versant une épargne régulière ou ponctuelle (participation, intéressement….) de bénéficier d’un abondement de l’entreprise.
  • Une donation familiale….

 

Peut-on emprunter sans apport ?

Si la plupart des banques exigent un apport, certaines banques financent l’intégralité du projet et des frais : c’est ce qu’on appelle un financement à 110%.

Certaines banques peuvent considérer les prêts complémentaires tels que le PTZ, le 1% patronal… comme apport. Sans apport ne veut pas dire non plus conditions désavantageuses.

En effet selon vos ressources vous pouvez bénéficier de prêt à un taux malgré tout intéressant (prêt PAS) vous donnant la possibilité de bénéficier d’APL.

D’autres banques, si vous êtes considérés comme primo accédant, vous proposent des avantages primo accédant : réduction des frais de dossier, une partie de financement à un taux préférentiel…

Avec ou sans apport, c’est le moment de se constituer son patrimoine dans de bonnes conditions.

Crédit immobilier
Obtenez le taux le plus bas !
Et réalisez votre projet immobilier
Démarrer l’étude
Étude gratuite et sans engagement