Crédit immobilier

Publié le 3 janvier 2018

Peut-on renégocier son prêt immobilier avec sa banque ?

Baisse des taux ? Rentrée d’argent ? Plusieurs situations peuvent amener à renégocier un prêt immobilier avec sa banque.

Vous avez souscrit à un prêt immobilier il y a quelques temps et aujourd’hui les taux proposés sont plus avantageux ? Une rentrée d’argent vous permet de rembourser votre prêt plus rapidement ?

Il est peut-être possible de rediscuter votre emprunt avec votre banque et ainsi réaliser des économies.

Comment renégocier son prêt immobilier avec sa banque

Comme expliqué plus haut, il existe plusieurs cas où la renégociation de prêt immobilier avec votre prêteur pourrait vous être bénéfique. Explications.

1. Remboursement anticipé du prêt

Au cours de votre prêt, il se peut que vous bénéficiiez d’une rentrée d’argent, prévue ou non.

Cette rentrée d’argent pourrait vous inciter à rembourser votre crédit plus rapidement afin de réaliser des économies. En effet, en remboursant votre emprunt en avance, vous allez pouvoir diminuer les intérêts. Deux possibilités s’offrent alors à vous : réduire la durée de votre emprunt ou alors le montant de vos mensualités.

Aussi, vous pourrez économiser via votre assurance de prêt qui s’arrêtera avant son terme initial.

Cependant, il est possible que votre établissement prêteur vous impose des pénalités de remboursement anticipé. Le montant des pénalités correspond au total de six mois d’intérêts au taux moyen du capital remboursé, ou alors à 3 % du capital restant dû. Le montant le plus faible sera retenu.

Ces pénalités ne sont pas obligatoires et peuvent faire l’objet d’une négociation avec votre banque.

Pour que votre opération soit intéressante, il faut que les économies réalisées sur les intérêts et l’assurance soit supérieures à vos éventuels frais de remboursement anticipé.

 

2. Renégociation du prêt suite à une baisse des taux d’intérêts

Les taux évoluant au fil des années, il se peut qu’ils soient plus intéressants aujourd’hui qu’au moment où vous avez contracté un prêt pour votre projet immobilier.

Vous pouvez donc renégocier auprès de votre établissement prêteur mais cela n’est pas toujours possible. Si la réponse qu’il vous donne n’est pas satisfaisante à vos yeux, alors il est tout à fait possible de faire jouer la concurrence et de contracter un nouveau prêt dans une autre banque.

Ici en résumé, c’est un nouvel organisme bancaire qui va racheter votre ancien prêt.

Comme dans le cas d’un remboursement anticipé, différents frais peuvent être à votre charge. Cependant, lorsqu’elles rachètent un prêt, de nombreuses banques intègrent au financement ces différents frais.

Les experts Crédit Immobilier Direct sont à votre disposition pour vous aider dans la constitution de votre dossier mais aussi dans la recherche de la meilleure offre de prêt.


Les différents frais éventuels :

 

  • Frais de dossier dans votre nouvelle banque
  • Frais de garantie (négociables pour les emprunts de moins de 30 000 euros)
  • Frais de remboursement anticipé. Votre banque est en droit de vous demander ces frais. Selon la loi Scrivener, ils sont au maximum à 3 % du capital qu’il vous restait à rembourser avec un plafond fixé à 6 mois d’intérêts.

 

La loi du 25 juin 1999 sur l’épargne et la sécurité financière précise que si vous vendez votre logement, ces frais seront dispensés dans 3 cas :

  • Arrêt forcé de l’activité professionnelle, dans le cadre d’un licenciement par exemple
  • Mutation professionnelle
  • Décès de la personne

Ces 3 situations valent pour l’emprunteur et son conjoint. Tous les contrats signés après le 30 juin 1999 sont concernés par cette loi.


Le rachat de crédit immobilier, l’alternative à la renégociation

Faire racheter votre prêt immobilier par une autre banque pourra tout de même vous faire réaliser des économies.

Afin que l’opération soit rentable, il est préférable de bien étudier votre situation en amont.

Il est également conseillé de renégocier son crédit immobilier avec sa banque ou de le faire racheter dans la première moitié, voire dans le premier tiers du contrat. C’est ici que le montant des intérêts est le plus élevé, et que donc vous réaliserez les plus grandes économies.

Dans le cadre d’un rachat, l’écart entre les deux taux (l’actuel et celui proposé par la nouvelle banque) doit être aux alentours d’un point pour une économie optimale.

De plus, avec cette baisse du taux d’intérêt, vous pourriez inclure une trésorerie supplémentaire à votre prêt. Cela peut être une solution pour financer certains projets restés en suspens : travaux, achat d’un nouveau véhicule, etc.

À noter que Crédit Immobilier Direct peut également vous accompagner dans le changement de l’assurance de votre prêt. En effet, un rachat étant un nouveau contrat, une nouvelle assurance emprunteur est nécessaire.

Pour tout projet de renégociation ou de rachat de crédit immobilier, nos conseillers sont à votre disposition pour vous faire gagner du temps. Effectivement, les démarches peuvent être longues et fastidieuses si vous décidez de les mener vous-même. N’hésitez pas à déposer votre demande sur notre formulaire en ligne, c’est gratuit et sans engagement !

Crédit immobilier
Obtenez le taux le plus bas !
Et réalisez votre projet immobilier
Démarrer l’étude
Étude gratuite et sans engagement