Crédit immobilier

Publié le 29 octobre 2015

Tirez parti de la stabilité des taux de crédit immobilier !

Si vous cherchez à devenir emprunteur ou renégocier votre prêt en cours, sachez que les taux vous seront favorables jusqu’à la fin de l’année.

Pour vous engager dans un emprunt, vous devez prendre en considération le contexte du marché de l’immobilier. Ceci afin que vous puissiez choisir le moment le plus opportun pour effectuer l’opération, celui qui vous apportera un maximum d’avantages.

 

La hausse des taux estivale reste anecdotique

Avec les taux records atteints cette année, une forte hausse des demandes de renégociation a eu lieu cet été. La réponse des banques à cette augmentation fut d’élever leurs taux pour réguler le marché.

Bien que les taux de crédit immobilier aient augmenté et que la durée de traitement des dossiers se soit retrouvée allongée, le nombre de demandes est resté élevé. On estime que les demandes de renégociation et de rachat de crédits ont représenté près de la moitié des attentes cet été.

Un seul facteur suffit à expliquer ceci : 2015 est une année présentant des taux de crédit immobilier historiquement bas.

 

Des taux avantageux pour le reste de l’année

Dès la fin du mois d’août, les taux se sont stabilisés, avec quelques baisses et remontées en fonction des durées d’emprunts et profils. Vous devriez profiter de ce maintien jusqu’à fin décembre.

Similaires à ceux de l’hiver 2014, les taux actuels s’expliquent par le retour massif des primo-accédants et ménages aux revenus modestes sur le marché. Le contexte de forte concurrence entre banques joue en votre faveur, d’autant plus si vous souhaitez investir dans un logement neuf.

Les organismes prêteurs font preuve de davantage de compétitivité avec des taux restant stables voire à la baisse. Ceci afin de se préparer au mieux pour 2016.

 

La tendance est à l’emprunt et à la renégociation

Aujourd’hui, le nombre de prêts accordés est proche de celui d’avant la crise économique de 2008. Vous bénéficiez de réels atouts en empruntant ou renégociant dans les conditions actuelles. En témoigne le TEG (Taux effectif global) calculé par la Banque de France au 3e semestre qui démontre une réduction générale du coût du crédit immobilier. Le contexte actuel permet notamment :

  • des durées de prêt assez longues pour favoriser les projets des primo-accédants,
  • un apport personnel moins décisif,
  • l’amoindrissement du coût de l’accession à la propriété par rapport au début de l’année,
  • l’obtention de possibles avantages additionnels en faisant jouer la concurrence,
  • des taux avantageux pour l’emprunt mais aussi pour la renégociation, qui reste une opération importante pour les organismes prêteurs,
  • des taux très compétitifs dans un certain nombre de grandes villes pour certaines durées,
  • le retour à la normale de la durée de traitement des dossiers après un été surchargé.
Crédit immobilier
Obtenez le taux le plus bas !
Et réalisez votre projet immobilier
Démarrer l’étude
Étude gratuite et sans engagement