Regroupement de crédits

Publié le 11 mars 2015

Les professions libérales concernées par le rachat de crédit

Les professions libérales ne sont pas épargnées par l'augmentation du coût de la vie. Le rachat de crédits est à envisager pour rééquilibrer son budget.

Malgré des revenus souvent supérieurs au salaire médian de l’ensemble des français, les professions libérales peuvent être concernées par le regroupement de crédit. Explications.

Un équilibre budgétaire fragile

Avoir des revenus confortables n’est pas une garantie pour se prémunir contre les difficultés financières. En effet, le propre des professions libérales est souvent que leurs revenus ne sont pas stables ni parfaitement prévisibles d’un mois ou d’une année sur l’autre. Or, comme plus de 40% des français, les professions libérales ont recourt aux crédits, consommation ou immobilier, pour financer leurs projets. En cas de fluctuation trop importante des revenus, rembourser ses crédits peut vite devenir compliqué et entraîner une situation de déséquilibre budgétaire qu’il faut prendre au sérieux.

Diminuer la pression financière

Le regroupement de crédits est une opération dont le premier objectif est de diminuer la pression financière qui pèse chaque mois sur l’emprunteur. Chez Crédit Immobilier Direct, nous savons que cette pression financière peut être très risquée si elle n’est pas prise en charge à temps. Nous avons pu justement intervenir en proposant un regroupement de crédit à des professionnels libéraux, commerçants, artisans, infirmières ou encore taxi. Une baisse de leur activité professionnelle ou une séparation les avaient étouffés financièrement, se retrouvant avec des taux d’endettement proche de 50%.  S’il intervient au bon moment, le rachat de crédits représente une alternative sérieuse pour consolider un budget tout en préservant son confort de vie. Il constitue également une bonne solution pour anticiper sereinement la baisse de revenus qui intervient lors du passage à la retraite, y compris pour les professions libérales.

Obtenir une trésorerie supplémentaire

Le rachat de crédit permet également de réaliser des projets malgré un endettement de départ trop important. Il est donc possible d’inclure dans l’opération de regroupement de crédit, une trésorerie supplémentaire. L’organisme financier qui vous accordera le rachat vous demandera simplement de justifier d’un projet ou d’une affectation privée et personnelle. Attention, les projets professionnels ne peuvent pas toujours être intégrés dans un regroupement de crédits. Par ailleurs, de multiples dettes peuvent être incluses dans le regroupement de crédits : les impayés de cotisation personnelles, ceux des impôts sur le revenus ou encore ceux des charges de copropriété sur sa résidence principale. Il s’agit en effet de dettes personnelles, qui peuvent donc être financées par le rachat de crédits.

Regroupement de crédits
Optimisez votre budget !
En regroupant vos crédits en 1 seul
Étude gratuite et sans engagement