Regroupement de crédits

Publié le 11 septembre 2014

Regroupez vos crédits avant qu’il ne soit trop tard

De plus en plus de dépenses et pourtant pas d'augmentation de salaire ? Cette rentrée est peut-être le bon moment pour regrouper vos crédits !

Pour la rentrée, avez-vous pensé au rachat de crédits ?

Habituellement, de nombreuses structures de regroupement de crédits affichent complet au mois de septembre. Et pour cause, la rentrée est la période de l’année où les charges des particuliers s’accumulent, créant une nécessité immédiate de restructurer les mensualités liées à différents emprunts (crédit renouvelable, crédit travaux, découvert bancaire, crédit consommation, crédit voiture, emprunt immobilier, prêt personnel, etc.). Pour certains ménages, le montant cumulé de ces mensualités est si élevé qu’ils frôlent à tout moment le surendettement. Le rachat de crédits vous permet d’atténuer la charge des sommes déboursées mensuellement pour rembourser vos emprunts. L’opération les regroupe en un seul crédit dont la durée totale se substitue à celles des emprunts en cours, vous permettant ainsi de retrouver rapidement votre pouvoir d’achat.

Le regroupement de crédits présente de nombreux atouts.

Il permet la maîtrise du budget et révèle une relative fluidité au niveau du taux et du temps de remboursement du nouvel emprunt. Ce dernier est estimé en fonction de la portée de vos dettes et surtout de vos aptitudes à vous en acquitter. Il tient compte de votre niveau de vie, de vos projets et impératifs immédiats, et des sommes résiduelles à votre disposition. Le cas échéant, la prolongation du délai de remboursement du nouveau crédit permettra ainsi de réduire le niveau d’endettement de l’emprunteur en fonction de ses gains, jusqu’à hauteur de 40%, seuil de tolérance en vigueur dans le milieu bancaire.

Pour la rentrée en cours ?

Tous les indicateurs soutiennent la thèse de taux au rachat de crédits attractifs. Ce jeudi 4 septembre, la BCE a créé la surprise en indiquant baisser, pour la sixième fois en deux ans, son taux directeur. Ce dernier atteint désormais un niveau historique de 0,05%. Une résolution que ne manqueront pas d’applaudir les banques et prétendants à l’emprunt. Cette liesse s’explique de façon très simple. Chaque fois qu’une structure bancaire consent à prêter à un particulier, elle doit se refinancer auprès de la banque centrale à un montant réglementé par le taux directeur de la BCE. Un taux quasi nul permet ainsi aux banques de se refinancer pour deux fois rien, avec une répercussion évidente l’emprunteur. La course au regroupement de crédits semble donc bel et bien lancée.

Alors n’hésitez plus, rendez vous sur notre site pour une simulation gratuite et sans engagement.

Regroupement de crédits
Optimisez votre budget !
En regroupant vos crédits en 1 seul
Étude gratuite et sans engagement