Regroupement de crédits

Publié le 2 janvier 2015

Suis-je concerné par le rachat de crédits ?

Contrairement à ce que pense une majorité de français, le rachat de crédit n'est pas réservé aux personnes surendettées. Au contraire, il s'agit d'un moyen d'éviter ce genre de situation.

Contrairement à ce que pense une majorité de français, le rachat de crédit n’est pas réservé aux personnes surendettées. Au contraire, il s’agit d’un moyen d’éviter ce genre de situation. Le rachat de crédit, ou regroupement de crédit, s’adresse ainsi aux personnes qui doivent rembourser plusieurs crédits et qui souhaitent simplifier la gestion de leur budget et réduire leurs mensualités pour anticiper un projet ou une baisse de leurs revenus (comme un passage à la retraite par exemple).

La situation des foyers concernés

En 2013, les personnes ayant effectué un rachat de crédit avec Crédit Immobilier Direct étaient en majorité âgées de 36 à 55 ans (63%). Mais le rachat de crédit ne concerne pas que les jeunes actifs, en effet 17% étaient des retraités. Quant au nombre de crédits concernés par le rachat, 21% ont regroupé entre deux et trois prêts seulement, tandis que 33% ont regroupé entre 4 et 5 prêts et 42,5% entre 6 et 9 prêts. Au-delà de dix prêts, les situations sont souvent plus difficiles et le taux d’endettement trop important pour y pouvoir souscrire. Enfin, la majorité des personnes ayant eu recours au rachat de crédit avaient un taux d’endettement initial compris entre 30 % et 40% mais il est tout à fait possible de dépasser ce taux, en fonction de la situation et du montant du « reste à vivre ».

Les conditions pour souscrire un rachat de crédits

Pour souscrire un rachat de crédits, il faut être majeur, de nationalité française et posséder un domicile fixe et durable. Enfin, comme son nom l’indique, pour effectuer un regroupement de crédit il faut avoir au minimum deux crédits. Mais, la situation financière des personnes bénéficiaires inclut couramment un découvert ainsi qu’un besoin de trésorerie. Au-delà de ce socle commun, les conditions posées par les organismes financiers sont variées.

L’étude de solvabilité

Les organismes financiers qui vont racheter la dette ont besoin de s’assurer que l’emprunteur sera en mesure de la rembourser. C’est pourquoi ils peuvent se montrer réticents à prêter à un une personne endettée à plus de 40%. Même s’il n’est pas rare que certains de ces dossiers soient acceptés. Les principaux critères étudiés seront le niveau de revenu et sa solidité : plus il est élevé, plus le dossier aura de chance d’être accepté, quelque soit le taux d’endettement. Ainsi, une personne gagnant 5000 € mensuels et endettée à 50% a un reste à vivre de 2500 € ; tandis qu’une personne rémunérée au SMIC (1128€ net) et endettée à 30% n’a plus que 789,60 € mensuel pour son quotidien. Quant à la stabilité du revenu, elle se traduit généralement par l’exigence d’un CDI.

Il n’existe donc pas réellement de situation identique et comparable, puisque le regroupement de crédit ne s’adresse pas qu’aux personnes dont l’endettement pose problème et qu’un taux d’endettement est relatif. C’est pourquoi il est conseillé de s’adresser à un courtier, lequel examinera chaque situation pour lui proposer l’offre la mieux adaptée à son profil.

Regroupement de crédits
Optimisez votre budget !
En regroupant vos crédits en 1 seul
Étude gratuite et sans engagement