Guide du crédit immobilier

ÉTAPE 2 : Réalisez votre projet immobilier

Une fois le logement trouvé, vous entrez dans la phase de concrétisation. Proposition d’achat, compromis de vente… voyons ensemble comment se déroulera cette étape de votre projet d'achat immobilier.

Vous avez enfin trouvé un bien qui correspond à toutes vos attentes, ou presque (ne soyons pas trop idéalistes) : c’est parfait !
Voici quelques repères concernant la réalisation de votre projet immobilier.

L’achat d’un bien immobilier

La recherche d’un bien peut se réaliser par le biais de plusieurs vecteurs (agence immobilière, petites annonces, Internet, …). Mais la manière de procéder pour acquérir le logement qui vous intéresse reste toujours la même. En voici les principales étapes.

Vous faites une proposition d’achat.

Elle doit, comme nous l’avons décrit précédemment, correspondre à votre budget, en lien avec votre capacité d’emprunt actuelle.
La négociation avec le vendeur n’est pas toujours ouverte, mais il y a souvent possibilité de réduire un peu le prix de vente. « Négociable » ou « Non négociable » sont d’ailleurs des mentions couramment affichées à côté du prix de vente d’un bien immobilier.

Vous signez un compromis de vente.

Il vous permet d’arrêter la mise en vente du bien. A compter de ce moment, le vendeur s’engage donc à vous céder son bien immobilier contre la somme indiquée dans la proposition.
Le compromis de vente vous permet de bloquer la vente avant qu’elle ne soit rendue officielle par un notaire. Vous disposer alors de 45 jours pour trouver une solution de financement. Pas de panique à l’annonce de ce délai : nous sommes là !

Vous recherchez votre financement.

Il est temps pour nous d’entrer en jeu et d’intervenir dans votre projet. La recherche d’un prêt immobilier est une étape cruciale puisque celui-ci va vous accompagner sur de nombreuses années. Nous saurons négocier une offre de prêt à votre mesure.
guide4Bon à savoir : voici quelques conseils qui pourront vous être utiles à ce stade :

Les frais éventuels à prendre en compte

Le montage d’un prêt immobilier inclus quelques frais, en plus bien sûr des intérêts perçus par la banque.
En plus du montant d’acquisition net vendeur, il faudra compter – si vous êtes passé par leur service – sur des frais d’agence (4 à 10%), ainsi que sur des frais de notaire (7 à 8%).
La banque vous facturera éventuellement des frais de dossier ou de caution. Mais ces conditions peuvent être négociées par votre courtier et dépendent des établissements.
S’ajoutent parfois des frais annexes négociables, votre conseiller clarifiera tout cela avec vous.

Un changement de banque

Lorsque vous sélectionnerez l’offre de prêt la plus avantageuse pour votre projet, il est possible que la banque émettrice de cette offre vous propose de domicilier vos salaires chez elle. Il faut vous attendre à cette proposition qui peut, en plus de vous offrir de bonnes conditions d’emprunt, se révéler avantageuse.

Votre prêt immobilier en différé

Un différé partiel ou total est envisageable sur une durée maximale de 24 mois si vous projetez d’effectuer des travaux avant votre entrée dans les lieux. Une solution confortable pour mieux gérer vos finances.

Attention à vos ambitions

Il est fréquent de voir des acheteurs s’emballer pour un bien et dépasser de 10 à 20 000€ la somme qu’ils souhaitaient investir initialement.
Ne perdez pas de vue la capacité d’emprunt que vous aurez calculée au préalable. Il en va de votre confort lors du remboursement du prêt et aussi de la qualité des offres que vous pourrez obtenir de la part des banques.