Guide du crédit immobilier

ÉTAPE 3 : Financez votre achat immobilier

Cette dernière étape à franchir est peut-être celle qui vous angoissera le plus. Vous ne maîtriser pas les normes bancaires, vous savez à peine quel est le meilleur taux pratiqué dans votre région. Le vocabulaire des banques sera peut-être nouveau pour vous. Cela tombe bien car c’est notre métier !

Votre conseiller Crédit Immobilier Direct intervient pleinement à cette étape pour négocier auprès des banques la meilleure offre du marché ! Il vous tient informé à chaque instant et reste à votre écoute. Nous ne vous laissons que lorsque vous avez signé votre offre de prêt et que les fonds sont en place pour concrétiser votre projet d’achat immobilier.

À chacun son taux

Pour quel taux opter ? C’est une question très fréquente. Voici ce que l’on peut vous apprendre, techniquement, sur les deux principaux types de taux pratiqués en France.

Le taux fixe

Vous n’êtes pas un grand gestionnaire dans l’âme, vous aimez les choses stables, et vous pensez « sécurité » avant tout : le taux fixe semble tout à fait indiqué pour votre projet.
Comme son nom l’indique, il ne subira aucune variation du début à la fin du remboursement du crédit. En revanche, vous ne bénéficierez pas de gains potentiels si les taux venaient à baisser.

Le taux variable

Ce type de taux permet d’envisager des variations à la baisse et donc potentiellement des gains importants. Il vous sera alors recommandé de bien suivre les fluctuations des taux. C’est évidemment une configuration moins sécurisante qu’un taux fixe, mais il vous permet de réaliser de grosses économies sur vos remboursements.

Dans tous les cas, une renégociation de votre prêt sera toujours possible et vous permettra de demander la mise en place d’un taux fixe.

Votre conseiller évaluera avec vous les différents aspects de chaque taux et vous aidera à faire le bon choix.

À chacun son prêt

Mettre en place un prêt immobilier, ça se réfléchi. Il faut bien sûr prendre en compte vos ressources, votre train de vie, mais aussi évaluer votre gestion financière actuelle. Nous serons là pour vous orienter vers la formule la plus adaptée à votre situation.

N’oubliez pas qu’un prêt immobilier aura un certain poids sur votre budget, mais ne doit pas être un fardeau à porter pour les quinze ou vingt prochaines années !

Le prêt amortissable à taux fixe

C’est le type de prêt le plus couramment employé par les particuliers français. La notion de crédit amortissable signifie qu’il existe un calendrier de remboursements planifiés du capital emprunté. Vous êtes bien sûr tenus d’honorer chaque échéance.

En somme, avec cette version à taux fixe, vous êtes assurés de pouvoir rembourser une mensualité au montant stable, mois après mois, jusqu’à la fin de votre emprunt.

Le prêt amortissable à taux capé

C’est le même principe que pour le prêt amortissable à taux fixe.
La différence c’est que vous optez ici pour un taux qui va varier suivant les fluctuations du marché de l’immobilier. La notion de taux « capé » vous permettant néanmoins de ne pas le voir s’envoler et dépasser un certain seuil. C’est une sorte de garde-fou qui vous conférera une certaine sécurité.

La formule mixte

Voilà une formule qui va vous permettre de passer d’un taux variable à un taux fixe.
Vos trois à sept premières années de remboursement démarrent sur un taux fixe, à un taux qui est souvent avantageux, avant de basculer sur un taux variable capé qui suivra les fluctuations du marché de l’immobilier.
C’est une formule souple qui convient à de nombreux profils d’emprunteurs.

Le prêt in fine

Principalement réservé aux particuliers bénéficiant de fortes ressources et aux investisseurs, ce prêt vous permet de ne rembourser que les intérêts que vous devez à la banque dans un premier temps. Vous placez ensuite, sur une assurance vie par exemple, le montant total du bien acheté. A échéance du prêt vous pouvez alors honorer en une seule fois le capital emprunté grâce à ce placement.

Le prêt en devise sur zone frontalière

Par exemple, si vous achetez un bien en Suisse, cette formule peut vous intéresser.
Le prêt en devise vous permettra de réaliser un achat immobilier à l’étranger (en zone frontalière) tout en restant dans une banque française. Attention toutefois au choix limité en matière d’assurance de prêt : certains organismes n’assurent que sur des montants empruntés en euros.

Faire appel à un courtier

C’est lors du choix de votre financement que la présence de votre conseiller prendra toute son importance. Faire appel à un courtier Crédit Immobilier Direct, c’est vous assurer de décrocher la meilleure offre de prêt immobilier du marché sans avoir à vous déplacer. Dès que vous avez signé un compromis de vente, vous pouvez nous envoyer très simplement votre demande en remplissant le formulaire en ligne.

Il interrogera pour vous les partenaires bancaires de votre région, et négociera auprès d’eux le taux le plus bas aux conditions les plus avantageuses.

Cette étape est cruciale dans l’obtention de votre prêt ! Votre conseiller la réalisera avec beaucoup plus de poids que si vous vous étiez présentés seul, face à votre banquier. Avec en plus  l’expertise et la notoriété que lui confère son métier de courtier expert.

Non seulement vous n’avez pas à défiler dans le bureau des banquiers de votre ville mais en plus, vous bénéficierez d’un accompagnement et d’un suivi complet et personnalisé jusqu’à la signature de votre offre de prêt dans l’agence bancaire la plus proche de chez vous.

Nous sommes le 1er service de courtage 100% en ligne et nous avons à cœur de rester proche de vous, jusqu’à la finalisation de votre projet !